Archives pour la catégorie Les instruments

1670692463vignette_nos_instruments

Nouvelles membranes pour les instruments Stroh

Partager

L’évolution des instruments Stroh de la Fausse Compagnie se poursuit en 2016 avec, au printemps, le développement de plusieurs séries de membranes. Toujours en matériaux composite, nous travaillons sur différentes qualités de tissus, les épaisseurs, les combinaisons, …
Et Paul Colignon est toujours à la barre de ces expérimentations, grand merci à lui.

Outre la possibilité d’apporter d’autres sonorités aux instruments Stroh actuels, nous avons en tête de pouvoir également utiliser ces membranes pour la guitare et le ukulélé Stroh en cours de conception…
Bref, le volet recherche et développement du Projet Stroh a fini son hibernation et se réveille avec plein d’envies et d’idées.
à suivre donc!

nouvelles_membranes

nouvelles_membranes2

1670692463vignette_nos_instruments

Peau neuve pour la Strohbass et le Strohviolin !

Partager

Depuis un mois maintenant, la Strohbass est chez Laurent Cadhilac. Voici quelques photos des modifications qui sont en cours dans l’atelier.

A savoir également que le Strohviolin – version 2 – construit par Laurent également, pèse près de 650g de moins que la première version. Il est actuellement chez Alain Pignoux pour le montage final du manche sur la structure.

Nous avons bien hâte de faire résonner tout ça, fin février…

stroh-thumb

Rencontre au CERDO…

Partager

Le CERDO (Centre d’Étude, de Recherche et de Documentation sur l’Oralité) propose des documents portant sur la culture poitevine-saintongeaise. Cette mine d’information est située à Parthenay, au sein de l’UPCP-Métive.

Nous y avons découvert que les « violons jazz » ou « violons Couesnon », cousins des instruments Stroh, étaient joués par des musiciens de cette région dans l’entre deux guerres, et après…

Ce premier rendez vous nous a permis de visualiser des images et d’écouter un certains nombre de témoignages sonores de ces instruments.

Une prochaine piste de recherche etho-musicologique pour le Projet Stroh serait d’étudier comment le violon Couesnon est apparu dans cette région…

Plus d’info sur le CERDO c’est par ici…

violon_jazz

1670692463vignette_nos_instruments

Spat’sonore, des cousins du Projet Stroh…

Partager

Il a fallu un échange de mail et une discussion rapide au téléphone pour se rendre compte que les points d’accroches entre Spat’sonore et La Fausse Compagnie étaient assez nombreux : qu’il s’agisse de création musicale contemporaine, de spatialisation ou de directivité du son et de l’envie de partager ces expérimentations acoustiques avec d’autres artistes.

Nicolas Chedmail, qui dirige le projet artistique de Spat’sonore a déjà reproduit un Spat’banjo assez proche des instruments Stroh. Il a également en tête de reproduire une Strohbass pour un projet futur avec Fantazio… à suivre donc.

le lien vers leur site, c’est ici.

IMG_1460

1670692463vignette_nos_instruments

Fabrication artisanale d’un étui pour la Stroh-bass

Partager

Pour pouvoir prendre l’avion et partir en Australie, la stroh-bass avait besoin d’être protégée.

Il nous a fallu 3 week-ends complets dans notre atelier pour mettre en place le système de démontage de la contrebasse et construire un étui de protection en composite.

Voici la réalisation finale, espèce de sarcophage aux formes improbables, à la hauteur de l’excentricité de la Stroh-bass.

Un immense merci à tous ceux qui ont oeuvré à ce projet :

– Alain Pignoux, Hubert Champigny et Patrick Charton pour rendre la contrebasse démontable,

– Paul Collignon, Christophe Perrin et les p’tites mains de Sophie, Paloma et Merlin pour  la fabrication de l’étui.

StrohBass_specifications

1670692463vignette_nos_instruments

Rencontre avec Alison Rabinovici

Partager

Notre première rencontre avec Alison Rabinovici remonte à la construction des instruments lorsque nous avons étudié sa thèse sur les instruments Stroh, véritable mine d’informations historiques, techniques…

C’est ce week-end à Paris que nous la rencontrons. Nous l’avons invitée à nous rejoindre à la Cité de la Musique pour un rendez-vous avec Stéphane Vaidelich, responsable du laboratoire du Musée de la Musique.

La conversation débute sur l’aide que nous a apportée sa première thèse autour de l’invention d’Augustus Stroh. Puis nous abordons un autre document qu’a rédigé Alison il y a 4 ans sur l’organologie et l’histoire dans l’enregistrement des instruments Stroh. Ce document très riche sera publié prochainement et nous ne manquerons pas de vous en reparler.

Les échanges sont stimulants et plusieurs questions sont abordées, notamment sur les origines de l’invention de Augustus Stroh (instruments existants préalablement et qui auraient inspiré son invention), sur la dissémination des instruments à travers le monde, enfin sur le type de cordes utilisé à l’époque.
Alison a rassemblé de nombreux éléments d’Angleterre, de Finlande, de Roumanie, d’Australie. La collecte de documents en provenance d’autres pays permettrait de préciser encore la connaissance de l’histoire de ces instruments.

Après une visite dans les réserves pour voir le Stroh-cello et le Stroh-violin que le Musée de la Musique possède, nous nous quittons ravis de cette première rencontre avec l’envie qu’une collaboration s’établisse dans la durée…

IMG_0992

1851169845Vignette_OLinden

Olavi Linden, inventeur et luthier…

Partager

Olavi Linden est une des premières personnes que nous avons contactée après avoir décidé de reconstruire des instruments Stroh. Nous avons découvert ses recherches et son site un peu par hasard. Il a recréé les instruments Stroh du quatuor à cordes.

Cet inventeur ne s’arrête pas là puisqu’il continue de développer le principe d’amplification mécanique avec membrane, pour le mettre au service d’instruments plus moderne dont une basse acoustique qui a reçu différents prix dans les salons.

Olavi nous a beaucoup aidé pour la partie construction de membrane et résonateur.

Nous espérons que cette rencontre virtuelle en promet une plus vivante et riche d’échanges.

Vous pouvez découvrir son travail sur son site  et également sur ce lien

1670692463vignette_nos_instruments

Jazzmania Quintet

Partager

On trouve toujours sur internet quelques petites merveilles qui traversent le temps. Cette vidéo d’époque immortalise l’utilisation d’un Stroh-violin, le temps de l’introduction d’un morceau.

Question: pourquoi joue-t-il la suite du morceau avec son violon classique?

Merci à celui qui a posté cette vidéo !

https://www.youtube.com/watch?v=EKJmm5SYmDs

1670692463vignette_nos_instruments

Les Stroh au Japon

Partager

Le début des recherches autour des instruments Stroh nous a même amener jusqu’au Japon, au musée universitaire d’instruments de musique de l’université de Musashino. Un ami, habitant près de Tokyo depuis plusieurs années, a pu se glisser dans le musée pour nous ramener des images de leur collection d’instruments. L’occasion pour nous de découvrir à quel point les instruments était différents de ceux que nous connaissions. Est ce qu’il s’agit de copie d’instruments Stroh, comme nous connaissons les répliques fabriquées en Birmanie, ou bien s’agit-il de bricolage d’instruments opéré par les revendeurs d’instruments anciens (avec deux instruments, on en fait un…? Nous aurons l’occasion de vous en dire plus dès que l’occasion de faire une petite visite à ce musée japonais se présentera…