Tous les articles par webmaster

une-a-vol-d-oiseau

A vol d’oiseau sur le GR65

Partager

 

Construite dans le cadre de Fenêtres sur le paysage avec l’équipe artistique de la Fausse compagnie, et plus particulièrement Carine Henry et Jérôme Bouvet, les artistes qui ont imaginé la Sonothèque nomade, À vol d’oiseau est une itinérance artistique autour des langues et des accents du monde.

Munis de leur instrumentarium forain Stroh à pavillons – le kohlporteur et la kohlecteuse – ils inventent des espaces buissonniers d’enregistrement ou d’écoute et arpentent les chemins, rues, bistrots, champs et maisons pour aller à la rencontre des habitants ou visiteurs et partager quelques moments de vie et de poésie.

A vol d’oiseau est un itinéraire sonore géopoétique créé dans le cadre de Fenêtres sur le paysage, aventure artistique sur les chemins de Compostelle, animée par Derrière Le Hublot et l’Agence française des chemins de Compostelle.

7 nichoirs à chants installés sur le GR®65 pendant l’été 2022 et pour les 3 ans à venir depuis l’Aubrac jusqu’aux Portes du Gers ; 7 points de rencontres insolites entre ceux qui vivent proches du chemin, ceux qui le font vivre et le peuple des marcheurs.

Voici venu le temps des inaugurations des 7 escales pour déposer notre multitude, la partager, la garder vivante et rencontrer celle des autres !

Samedi 2 juillet à Castet-Arrouy (32) avec le Pays Portes de Gascogne
Mercredi 6 juillet à Durfort-Lacapelette (82) avec MCV
Samedi 9 juillet à Vaylats (46) avec le Parc naturel régional des Causses du Quercy
Dimanche 10 juillet à Firmi (12) avec Decazeville communauté
Vendredi 9 septembre à Espeyrac (12) avec la Communauté de communes Comtal, Lot et Truyère
Dimanche 11 septembre à Nasbinals (48) avec Scènes croisées de Lozère
Vendredi 23 septembre à Montredon (11)
https://www.derrierelehublot.fr/2022/04/7-nichoirs-a-chants-bientot-sur-le-chemin/

hipstamaticphoto-648847801.522801
hipstamaticphoto-648836406.387252
hipstamaticphoto-648802618.871757
hipstamaticphoto-648759528.156949
hipstamaticphoto-648756658.588296
hipstamaticphoto-648725547.839504
hipstamaticphoto-648674445.532325
© Muriel Pierre

Sama Leï

Sama Leï, un nouveau projet avec Lior Shoov et le chant des pavillons

Partager

Sama Leï, aventure poétique intuitive

Ecouter le désir. Le laisser s’installer en nous, entre nous et avec ceux qui nous entourent.

Se sentir guidés par les lieux, les événements, les rencontres, sans a priori ni anticipation.
Nos expériences et notre répertoire en bagages, goûter à cette fragilité de l’instant présent.
Et jouer, chanter, entrer dans la vibration de nos instruments.

Ouvrir les coeurs, éliminer le superflu, se relier les uns aux autres, se surprendre.
Que chacun alors se sente libre de suivre, de rester, de divaguer, d’habiter ce nouvel espace autour de nos musiques et de nos présences.

StrohBand :
Claire-Noël Le Saulnier – Stroh-bass et voix
Thomas Le Saulnier – Stroh-cello, Stroh-mandole,percussions
Samuel Tailliez – Stroh-violin,
Lior Shoov – Stroh-ukulélé, brindilles et voix
Jérôme Bouvet – Regard extérieur
Marie Labidoire – Chargée de production et un peu plus
Laurent Cadilhac – Construction instruments
Stroh Bruno Torrès – Lutherie Stroh-ukulélé
Robert Kieffer – Construction Stroh-ukulélé
Alain Pignoux – Lutherie Stroh-bass, cello et violin

 

LaFausseCompanie-Sama_Leï-Trama_credit-photo_Rol Bac-210918134
LaFausseCompanie-Sama_Leï-Trama_credit-photo_Rol Bac-210918096
LaFausseCompanie-Sama_Leï-Trama_credit-photo_Rol Bac-210918075
© Rol Bac

Saint-Herblain

En immersion à Saint-Herblain pour 3 ans

Partager

 

La Fausse Compagnie est invitée par la Ville de Saint-Herblain pour 3 ans (accompagnée notamment par le théâtre Onyx et la Maison des Arts). Un projet qui aboutira à une création in situ, un syncrétisme Stroh plurivoque unique.

Depuis quelques mois, les artistes de la Fausse Compagnie arpentent les quartiers, les lieux qui les font vivre et surtout partent à la rencontre des habitants. Des relations commencent à se tisser souvent par le biais de la musique, des instruments stroh ou des insolites machines de la sonothèque nomade, qui suscitent curiosité et permettent d’engager la conversation.

Des gens enregistrent pour d’autres des messages à délivrer comme autant de pigeons voyageurs. Des idées de projets communs naissent et le plaisir de se revoir, parfois au hasard des rues font naître un début de connivence.

 

kiosque-chatellerault-une

Un kiosque en itinérance à Châtellerault

Partager

Un kiosque en itinérance à Châtellerault

Un kiosque ou partager pendant une semaine des rendez-vous conviviaux entre habitants, artistes, associations et écoles avec la complicité des maisons de quartier.
En avril à Châteauneuf, en mai à Ozon et fin juin aux Renardières.

Un kiosque en itinérance à Châtellerault
Et si le temps d’une semaine un Kiosque insolite apparaissait dans votre quartier ?
Et si ce lieu devenait un espace privilégié de rencontre entre habitants, artistes, associations et écoles ?
Et si chaque soir nous nous donnions rendez-vous pour partager en toute simplicité ?
Tout en prenant le temps de se laisser charmer par le son d’étranges instruments de musique.

Les artistes de la Fausse Compagnie et les animateurs des maisons de quartiers auront beaucoup de plaisir à vous retrouver tout au long de la semaine.
Tendez l’oeil, ouvrez l’oreille.

En collaboration avec le label Cité éducative et la ville de Châtellerault, des élèves des écoles de chaque quartier viendront découvrir cet objet artistique non identifié ! Une participation de certains (chorale et autre n’est pas à exclure…)

+ Télécharger le flyer !

Au programme à Châteauneuf :

– Mardi 12 avril à 19h30 : Médiacité, repas partagé animé par le service de la médiation
– Mercredi 13 avril à 18h : La Châtelleraudaise, répétition publique
– Jeudi 14 avril de 18h à 21h : Jeux de société pour tous par La Poule aux Jeux d’Or et Le sens du jeu
– Vendredi 15 avril à 19h, 19h30, 20h et 20h30 : 4 représentations de VibratO
– Samedi 16 avril 15h30 : Congo Jazz band, spectacle du Lycée Berthelot
– Samedi 16 avril à 16h30, 17h, 17h30 et 18h : 4 représentations de VibratO

- Samedi 16 avril à 19h30 : Apéro créole avec l’association Ka Passion

- Samedi 16 avril à 20h30 : Soirée festive avec les associations Les Reines du Quartier et C9

En complicité artistique avec le Steamloop Horns Band et la Cie Les dérideurs

_
Pour tout renseignement et réservation pour le spectacle VibratO :
contacter la MPT de Châteauneuf – 05 49 20 00 13

Au programme à Ozon :

– Mercredi 18 mai à 19h30 : Médiacité, repas partagé par le service de la médiation
– Jeudi 19 mai de 18h à 21h : Jeux de société pour tous par La Poule aux Jeux d’Or et Le sens du jeu
– Vendredi 20 mai à 18h30, 19h, 19h30 et 20h : 4 représentations de VibratO
– Samedi 21 mai à partir de 14h : Fête du quartier d’Ozon (stands, animations, restauration, concerts…)
– Samedi 21 mai à 17h30, 18h, 18h30 et 19h : 4 représentations de VibratO

_
Pour tout renseignement et réservation pour le spectacle VibratO :
contacter le CSC d’Ozon – 05 49 21 23 79

Au programme aux Renardières :

– Mardi 28 juin à partir de 16h : Expo “Les Renardières j’en suis fier“
– Mercredi 29 juin de 14h à 18h : Scène ouverte aux projets d’enfants
– Jeudi 30 juin de 13h30 à 16h15 : l’école Carême fera la fête au Kiosque
– Jeudi 30 juin à 18h30 : Carte blanche au conservatoire de Châtellerault
– Jeudi 30 juin à 20h30 : SteamLoop Horns Band
– Vendredi 1er juillet à 19h, 19h30, 20h et 20h30 : 4 représentations de VibratO
Soirée Eté dans les quartiers : repas partagé et présentation de projets jeunes
– Samedi 2 juillet à 10h : Balade patrimoniale en musique —Annulé, désolés
– Samedi 2 juillet de 14h à 21h : Terrasse en fête (stands, restauration, manèges, concerts…)
– Samedi 2 juillet à 16h, 16h30, 17h et 17h30 : 4 représentations de VibratO
– Dimanche 3 juillet à partir de 12h : Pique-nique, jeux en extérieur et “Sonotone et gramophone“ avec la Résidence Autonomie

_
Pour tout renseignement et réservation pour le spectacle VibratO :
contacter  la MJC Horizons Sud – 05 49 21 05 32

1670692463vignette_nos_instruments

L’IUT du Creusot et les instruments Stroh…

Partager

Nous vous en avions parlé sur « Il faut la suivre » du mois de janvier 2021, en voici un retour en image.
Des étudiants en Génie Mécanique et Productique à l’IUT du Creusot ont pris le temps de réaliser cette vidéo qui reprend les différentes étapes de fabrication de membranes en fibre carbone, utilisées pour nos instruments à pavillons.

Voici ensuite des photos du résonateur fabriqué par les entreprises Bourbon de Pleumartin et de l’étape de fabrication de joints en carton pour le pourtour des membranes !

L’arrivée du Ukulélé Stroh dans l’instrumentarium de la Fausse Compagnie semble être pour le printemps !!!

IMG_6142

IMG_6143

IMG_6178 2

Le Le 9-9bis – un site industriel et musical en résonance avec le Chant des Pavillons

Partager

Le 9 – 9 bis est un ancien site industriel d’extraction du charbon, 9 et 9 bis étant la désignation des deux puits (de plus de 800 m de profondeur…)

C’est le dernier à s’être arrêté dans les années 1990. Une association s’est tout de suite créée pour préserver ce patrimoine. 30 ans plus tard, le 9 – 9 bis est devenu un site culturel et patrimonial incontournable de la région Lilloise. Une salle de musique actuelle est même sortie de terre (le Métaphone). 

C’est dans le cadre des journées du patrimoine que le Chant des Pavillons a pu faire résonner ses instruments, à l’endroit du puits, entre les bâtiments, en haut du terril…

Une belle rencontre artistique et industrielle, à l’image des instruments Stroh!

Un grand merci à Max Lerouge pour ses photos, et au 9 – 9 bis pour l’invitation.

_DSC4998nef-3306505468-765790 _DSC4999-4195340422-818702_DSC5002-2104713681-597648 _DSC5024-2295015341-819197

_DSC5034-1446736400-1062926

theatrophone-une

Théâtrophone – résidence Déc. 2019

Partager

En ce mois de décembre 2019, Vincent Afchain et Maïa Commère étaient en résidence de création au Conservatoire Clément Janequin avec les 3T-Scène conventionnée de Châtellerault.
La petite histoire de l’enregistrement sonore commence sa mutation en spectacle : naissance de Théâtrophone !

L’occasion de tester les premières expériences sur des cobayes concernés et consentants  !

DSCF4468
DSCF4505
DSCF4558
DSCF4574
DSCF4589
DSCF4608
DSCF4627
ESCF4570
sonothèque nomade

La sonothèque nomade : Cornet de route #3

Partager

Cornet de route #3 : Annaba —novembre 2019

 

Dans les rues d’Annaba, nous venions de quitter le « boulevard » et allions vers le bord de mer, guidé·e·s par Khedoudja Rym. Nous avons été accosté·e·s par un ou deux passants curieux , elle nous traduisait, car contrairement aux personnes rencontrées jusqu’ici, ils ne parlaient pas français.

L’un a chanté, et puis les enfants sont arrivés, c’était la sortie de l’école, rapidement un petit attroupement, une fillette et son petit frère veulent nous chanter quelque chose, elle démarre, s’arrête, tous autour reprennent en choeur, tous les présents connaissent ce chant, on sent que c’est quelque chose de fort et d’important pour eux.

On se renseignera ensuite pour trouver les paroles et la traduction, c’est un chant patriotique de la guerre d’indépendance, l’un des plus connus, rendu célèbre dès 1945, Min Djibalina.

Localisation : 36°54’49.9″N 7°45’58.5″E

De nos montagnes a raisonné le chant des hommes libres nous appelant à l’indépendance,

Nous appelant à l’indépendance, l’indépendance de notre patrie.

Notre sacrifice pour la patrie est plus important que la vie;

Je sacrifie ma vie et ma propriété pour toi.

O mon pays, O mon pays, je n’aime que toi;

Mon cœur a oublié le monde et s’est perdu dans ton amour.

Tout en toi grandit, son amour est végétal.

Puisse-t-il un jour arriver où la vie sera joyeuse.

Nous défendons de nos âmes chaque foulée de ton sol:

Nous sommes les fils des lions, laisse nous nous occuper de tes ennemis.

Tu as dans l’histoire un rang rayonnant au-delà de tes hauteurs.

Tu as des paysages grandioses qui ne cessent d’acclamer ta beauté.

Nous sommes un mur qui t’entoure et des montagnes stables:

Nous sommes les fils de l’Algérie, peuple résolu et résistant.

(paroles de Mohamed Mahboub Stambouli)

Tout s’est passé très vite, rencontre fulgurante, nous n’avons pas trop compris ce qui se passait, et en réécoutant, on entend tellement de vie et de spontanéité, nous avons rencontré au cours de cette semaine tant de belles personnes et tant d’espoirs, « Puisse-t-il arriver un jour où la vie sera joyeuse », oui, et la parole libre, c’est tout ce qu’on souhaite et pour chacun·ne en Algérie comme ailleurs.